logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/11/2017

Tel était mon village !

  

  Loubéjac  , la  grand  rue   !!!!!!

 en  ce  temps  là  les  gens  pouvaient   discuter  au  milieu  de  la  route  et   même  s'y  asseoir 

sans  craindre  de  se  faire  écraser !

Le  garde  champêtre et le  facteur  faisaient  la  tournée  à pieds !LOUBEJAC  LA  RUE.jpg

 pas  de  voitures       , pas  de  pollution !les  platanes  avant.jpg

 sous  les  platanes   pas  de  circulation  !!LOUBEJAC RUE  PRINCIPALE.jpg

  PLUS  TARD  ,  en 1938     , 

 moi  sous  les  platanes  , encore     pas  de  voitures  à  l'horizon  ,

ce  n'est  plus  le  cas   aujourd'hui !Huguette à l'entrée du village.jpg   

----------------

 tel   était   le  clocher avant  qu'une  tempête   le  fasse   s'écrouler 184_001.jpg

loubejac 159.jpg

09:13 Publié dans Blog, VIVRE | Lien permanent | Commentaires (3)

21/10/2017

Tel était mon village

village  loubejac.png

   J'ai  retrouvé   cette  poésie  écrite  par  Etienne , pour  égayer  un  banquet  de   pétanque  !

il  y  a  une   cinquantaine  d'années , tel  était  mon village !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

loubejac le clocjer.jpg

En venant  du  chef- lieu on franchit la  rivière 

 et  l'on entre au  milieu  des  arbres  centenaires

Au  dessus  des  platanes  on peut  voir  le  clocher ,

Loubéjac  apparait    tout  au  fond  de  l'allée !

A gauche le moulin , à  droite  les  maisons ,

avec ce  cher Antoine  penché  sur son balcon ,

Timbal  sur  son trottoir  parlant à Blanchetête ,

et plus loin , voici Paul partant pour ses  emplettes  .

Au milieu du virage on aperçoit Arnaud  ,

qui finit  sa toilette  derrière ses carreaux ,

et madame Bivi , le  balai à la main ,

qui nettoie  sa  rigole , en discutant un brin !

L'épicerie Bournet connaît l'animation

,les  clients s'y succèdent à grands coups  de  klaxon , 

 ce  sont  les  gens pressés  qui veulent  de l'essence,

tandis  que  les  piètons  cheminent en silence  !

Et l'on entend  bientôt au centre du  village ,

les rires et les cris , et  les gais bavardages  ,

des enfants  de l'école  à la récrèation ,

plus  loin  "dame Martin "  , avec application ,

arrose  les  pensées  qui cachent  ses fenêtres ,

Billoir dans sa "4 L"  distribuant  les  lettres ,

va  saluer Dauriac  qui part pour sa  tournée  ,

dans  son petit fourgon  , rempli de sa  fournée !

Le patron du  bistrot  balaye  son trottoir  ,

son voisin le  maçon  arrive pour le  voir .

Martin sort son tracteur qui  fume  et  pétarade  ,

Julia  sur  son solex  va vendre ses pintades !

Plus  loin c'est Gobetti qui  explique son rhume 

 a  Valade  employé  à marteler  l'enclume !

Avec les  bois  voisins  où les  cèpes fleurissent ,

son soleil et  ses fleurs  qui font penser à Nice  ,

si les fruits du côteau  ont beaucoup de saveur , 

 c'est la belle rivière qui charme les pêcheurs !

Le programme est complet  pour faire le  bonheur !

Et si malgré tout ça quelque chose vous manque  , c'est sûr ce  ne peut- être  qu'une bonne pétanque !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tel était  mon village  et il a  bien changé , il y a  tant d'amis  qui  un jour l'ont quitté !

Mais  la  vie  continue  tournée  vers l'avenir  et  je  garde en mon coeur  tous ces bons  souvenirs !

13/09/2017

Mon Père

 Avant  le  départ  pour  la  guerre 1940 !

                                                        Il avait  ses  deux  bras !

medium__lwf0018.3.jpg

 

Qui a  su l'enseigner  pour  se  forger une âme  ?

si ce n'est  de là-haut , une  céleste flamme ,

un ange c'est certain  lui a tenu la main ,

et  a  accompagné  ce petit orphelin !

Jeune homme  courageux , honnête  et travailleur ;

c'est à la douce Alice  qu'il  offrit le bonheur ,

l'année  suivante  il y eut l'évènement  ,

qui vint combler de joie  les deux jeunes parents !

Quand , quelques  temps après  , les affres de la guerre  , sur la France meurtrie  vont porter la misère 

 Mon père  fut blessé  quelque part en Belgique   , il souffrit le  calvaire  en ces moments tragiques !

Se  forçant à sourire sur son lit de souffrances , il a gardé espoir , la foi  dans l'existence !

Nous l'avons retrouvé  avec sa bonne humeur , ramenant avec lui  le retour du bonheur !

Il  n'avait plus  qu'un bras , y a pas de honte à ça , j'étais fière de lui , fière de mon papa !

Quand Colette arriva comme un cadeau du ciel , la joie fut aussi douce  qu'une larme de miel !

Nous  allions le trouver  à la pêche au moulin , nous  aimions  sa gaité  c'était un  bout-en- train !

Ce qu'il nous  a légué , c'est son honnêteté , apprendre à accueillir  les gens  avec bonté  !

Et savoir reconnaître que le moindre  bienfaît ,  ne peut être oublié mais toujours remercié !

Il ne fut pas un saint , ils  sont rares sur terre , Il était tout pour nous , il était notre Père !

Et nous  l'avons pleuré  , lorsqu'il nous  a quitté  , quand nous parlons de lui , ce n'est qu'avec fierté !

                                                             

photo de 1937

medium__lwf0005_-_copie_4_.2.jpg

                                                                   PHOTO DE 1943

E n 1945  un  grand  incendie s'est  déclaré  au  moulin ,

voici  un extrait  du  rapport  fait  aux  gendarmes medium__lwf0011_-_copie_4_ - Copie.jpg

LEPRON ALBERT 35 ans contremaître et surveillant au moulin de loubejac raconte :
Ce matin vers 5 h15 , mon voisin M SEVEIGNES est venu me crier que le moulin était en feu , ouvrant la fenêtre de ma chambre j 'ai constaté que les flammes sortaient au dessus de l'annexe et des fenêtres du premier étage du moulin, aussitôt j 'ai téléphoné aux pompiers de Montauban et au directeur M COSTES directeur du moulin etc etc
il y en a deux pages 

-----------------------------

Merci  à Mr Baraire  de  m'en avoir  fait  part 

--------------------------------

 LE MAGASIN DU  MOULIN après  l'incendie  de 1945 !

Les  pétanqueurs  de  l'époque  avaient  trouvé  là , leur   terrain de  jeu !

Il y  avait  moins  de  circulation  qu'à prèsent !

Photo  des  années 50  

petanqueurs  moulin.jpg

 

 

12:12 Publié dans VIVRE | Lien permanent | Commentaires (24)

Commentaires

19:35 Publié dans Blog, VIVRE | Lien permanent | Commentaires (4)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique