logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/11/2013

les chasseurs ont de quoi faire.

sanglier  montauban.JPG

a montauban.JPG

Pau , Périgueux , Narbonne , Carcassonne  , Toulouse  ,et bien  d'autres  villes  subissent  les  incartades  de  sangliers   ,

sans  compter  les  nombreux  accidents  tragiques  occasionnés  sur  les  routes  et  les  auto-route !

sangliers  en villes.JPG

sangliers  toulouse.JPG

08:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

il y en avait un pendu par les pattes hier matin aux halles et qui dégouttait son sang en attendant les chalands amateurs de chair
je les préfère en liberté! bonne journée chère Huguette

Écrit par : fanfan du fatras | 15/11/2013

recpucpo du jour

Me revoilà après ma réinstallation je n'ai pas mis de commentaire mais j'ai parcouru tous les blogs amis et j'espère redevenir fidéle désormais
Bonne journée Huguette et fais attention de ne pas rencontrer un sanglier en sortant dans ton jardin, il y a de quoi avoir peur
Gros bisous

Écrit par : f.jegou | 15/11/2013

Ta note ne m'étonne pas. Ils se reproduisent à grande vitesse et en une année peuvent être multipliés par vingt facilement. Bien sûr qu'il faut les tuer. Ce ne sont pas des animaux avec lesquels on peut se lier d'amitié. C'est mon avis, les chasseurs ne suffisent pas à réguler et un jour ce sera invivable.

Gros bisous;

Écrit par : Aliette Lydia | 15/11/2013

Ils n'ont plus peur du tout les sangliers.Dans une ville que je connaîs bien, un sanglier s'était introduit dans la lingerie d'un hôtel.
50km en une nuit , incroyable.
Très intéressant reportage sur les Sangliers dans la cité .
Je préfère ne pas les croiser .
amitiés
Nicole

Écrit par : aln03 | 15/11/2013

Ici aussi ils pullullent et cause des accidents de la circulation
Le pire c'est que les chasseurs les nourrissent
Les mères ayant des petits sont tres dangereuses
belle journée bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 15/11/2013

certains cultivateurs profitent de la prolifération des sangliers,
ils ne cultivent même plus leurs champs et touchent une indemnité
bien plus conséquente que le prix de revient de leur culture!
c'est ainsi, Obélix peut revenir il ne risque pas la fringale!
bises
Dédé

Écrit par : André | 15/11/2013

Nous en avons aussi dans notre région, ils sont vus dans les villages, et même les renards.

La terre devient trop petite, trop de monde.

Bisous et bonne nuit.

Écrit par : judith | 15/11/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique